Alliance pour la recherche sur l’adaptation (ARA)

L’Alliance pour la recherche sur l’adaptation (ARA) est une coalition mondiale qui s’engage en faveur d’un nouveau paradigme de recherche sur l’adaptation pour l’impact. Elle soutient la recherche orientée vers l’action qui permet de trouver des solutions d’adaptation et de réduire les risques liés au changement climatique à l’échelle requise d’urgence par la science.

À ce jour, l’Alliance pour la recherche sur l’adaptation a réussi à mettre en place des partenariats diversifiés, dirigés par les pays du Sud et de grande envergure. Au début de l’année 2023, l’Alliance comptait plus de 190 membres, dont 71 % du Sud, et a facilité la création de quatre espaces de cocréation sur les pays les moins avancés et les plans nationaux d’adaptation, la résilience urbaine, l’agriculture à petite échelle et les solutions fondées sur la nature.

L’ARA a également permis à ses membres de faire entendre leur voix lors de forums internationaux importants, par exemple en contribuant à l’inventaire mondial et à l’élaboration de l’objectif mondial en matière d’adaptation. L’Alliance a également réussi à informer et à mobiliser la recherche orientée vers l’action, y compris un appel du NERC sur les solutions basées sur la nature et les investissements des fondations Bill et Melinda Gates, et à organiser avec succès une table ronde des bailleurs de fonds en 2023, co-organisée par le FCDO et la fondation Bill et Melinda Gates.

En 2023, l’ARA a également soutenu 30 micro-subventions de Grassroots Action Research, couvrant de petits projets dans 23 pays avec un accent sur l’adaptation climatique équitable en termes de genre et socialement inclusive dans le cadre de leurs processus de co-création. Il s’agit notamment d’un projet en Éthiopie visant à accroître la résilience des femmes au changement climatique grâce à des outils d’agriculture intelligente et à renforcer la sécurité alimentaire grâce à la production de fruits. Et, au Kenya, un inventaire des solutions pour relever le double défi du changement climatique et des problèmes environnementaux urbains en Afrique subsaharienne, visant à accroître l’implication des jeunes dans la réponse de l’Afrique subsaharienne au changement climatique et dans ses aspirations au développement durable.