Renforcer les capacités d’adaptation des petites agricultrices en Ouganda (WOSFER)

Les petites agricultrices rurales sont confrontées à une myriade de contraintes liées au genre qui augmentent leur vulnérabilité aux chocs du changement climatique. Ce projet renforcera l’autonomisation et la capacité d’adaptation des petites agricultrices dans le corridor du bétail en Ouganda en utilisant des approches transformatrices de genre, y compris : la formation, le mentorat et l’apprentissage par les pairs pour promouvoir l’utilisation de pratiques agronomiques appropriées et durables, intelligentes face au climat ; des informations météorologiques opportunes par le biais d’innovations numériques adaptées aux femmes ; des engagements communautaires participatifs ciblant les femmes, les hommes, les jeunes et les dirigeants locaux, religieux et culturels ; et l’engagement des acteurs politiques et des praticiens dans la promotion de politiques tenant compte des questions de genre. Un indice spécial mesurant l’autonomisation des femmes dans l’agriculture sera utilisé pour évaluer les interventions, et un module supplémentaire permettra de mesurer les changements dans la résilience des femmes aux chocs ou aux stress.

Crédit photo : IDRC/Nichole Sobecki